Ecrivez-nous

miniter echos logiques

RETOUR A L'ACCUEIL

miniter echos logiques

La METEO

miniter echos logiques

C'EST QUOI "BIO" ?

miniter echos logiques

L'ENVIRONNEMENT

miniter echos logiques


echos logiques METEO

AUJOURD'HUI
température en temps réel

cliquez sur l'image
pour agrandir

la masse nuageuse
cliquez sur l'image
pour une vue en temps réel.
Prévisions à 15 jours
des villes du monde.
France
Europe
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Afrique
Asie
Australie-Océanie
Monde

En cliquant sur notre sponsor vous nous aidez à exister



une décennie d’extrêmes climatiques

l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié un rapport . En préambule, l’Organisation souligne le fait que cette décennie a été la plus chaude depuis la mise en place des relevés en 1850.
La température moyenne de l’air au-dessus de la surface a été mesurée à 14,47 °C, soit une augmentation de 0,88 °C par rapport à la première décennie du siècle précédent. Il est à noter que, selon Météo-France, c’est pendant cette décennie et plus particulièrement le 12 août 2003 que le record absolu de température a été enregistré en France Métropolitaine avec 44.1°C dans les communes du Gard de Conqueyrac et Saint-Christol-les-Alès.

Cette décennie se classe en deuxième position des plus « arrosées » depuis 1901 avec un record absolu depuis le début des mesures pour l’année 2010. L’Asie a été particulièrement touchée par les inondations, notamment avec le Pakistan et ses vingt millions de personnes sinistrées en 2010. A l’opposé, des sécheresses exceptionnelles ont touché l’Australie en 2002, l’Afrique de l’Est en 2004 et 2005 ainsi que le bassin de l’Amazone en 2010.

Du point de vue des phénomènes cycloniques tropicaux, au cours de la décennie ce sont plus de 500 tempêtes qui ont été observées entrainant 70 000 victimes et plus de 250 millions de sinistrés. Dans le bassin de l’Atlantique Nord, ce sont en moyenne 15 tempêtes tropicales par an qui ont été nommées, soit la moyenne la plus élevée depuis 1855.

Si l’on prend en compte l’ensemble des phénomènes climatiques extrêmes (vagues de froid ou de chaleur, sécheresses, tempêtes et inondations) le bilan humain est très élevé avec plus de 370 000 personnes qui ont trouvé la mort sur l’ensemble de la planète entre 2001 et 2010. Cela représente une augmentation de 20 % par rapport à la décennie précédente.
Le rapport de l’OMM souligne que, sur les quarante dernières années, « l’effectif moyen de la population exposée aux inondations chaque année a augmenté de 114 % à l’échelle du globe, alors que la population mondiale augmentait de 87 % ». Au niveau de l’exposition aux cyclones, la croissance de la population exposée est encore plus importante avec une hausse de 192 %.
A la question de l’imputation du changement climatique ou de la variation naturelle du climat à ces phénomènes extrêmes, les scientifiques restent très prudents. Ils sont tout de même de plus en plus nombreux à considérer que la hausse globale des températures accroît la probabilité de vagues de chaleur comme celle qui a frappé l’Europe en 2003.

Ecrivez-nous . S'il y a , à votre connaissance, des évènements, des inventions , des trucs , des savoir-faire , dont il faudrait parler ,dites-nous le : nous ne sommes là que pour ça. . Nous ne relaierons , par contre , jamais , aucune information politique
Pour ajouter ce site dans vos favoris,cliquez sur ce lien
si vous voulez recommander ce site à un ami, cliquez ici